Une traîne de filet Monsieur

Encore un essai d'illustration pour un projet de livre sur les requins.

     N'oublie jamais que les mâchoires du requin développent une pression de 3 tonnes au centimètre carré. C'est comme d'être pris dans une presse hydraulique. La chair compressée éclate comme celle d'une saucisse qu'on serrerait entre ses doigts.     Bai

Écrire commentaire

Commentaires : 0