Ritournelle Tabouret

 

A l’origine de ce projet, il y eu l’envie chez moi de réaliser une ritournelle graphique en laissant la part belle aux images.

Je me suis appuyé pour ce récit sur deux mots : ritournelle et tabouret. Le premier fut choisi pour sa sonorité et son potentiel narratif.

Pour le second, il me fallait une articulation, un refrain sur lequel je puisse rebondir. Un soir, en observant ma fille jouer dans mon salon sur son petit tabouret malien, j'ai aperçu la première scène de mon histoire.

J'ai donc planté une page blanche vierge de tous décors avec l’intention d'y faire défiler une série de personnages. Je vois ces derniers comme des couplets qui investissent la page à tour de rôle poussant le dernier occupant des lieux hors de la scène. La page devient alors un territoire à conquérir, le tabouret une prise de guerre.